Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
    RDC : Dialogue national : Après la signature, les tractations continuent...  
   
 
        T.Continent

Wolondouka Sidibé



 
Billet : Un nouveau chapitre
 
C’est une démarche novatrice qu’il convient d’encourager et qui devrait faire tâche d’huile dans la sous région. Il s’agit de la décision du Parlement sénégalais de faire élire certains de leurs concitoyens de l’étranger au sein de l’Hémicycle. Autrement dit, les Sénégalais, qui vivent en dehors de leurs pays, seront représentés pour la première fois lors des prochaines législatives par 15 représentants dans 8 nouveaux départements électoraux. En effet, l’Assemblée nationale sénégalaise vient de voter une loi permettant cette action pour la diaspora, portant ainsi à 165 le nombre total de députés élus au lieu des 150 députés actuels, lors de la prochaine législature.
Le projet de loi fait suite à la révision constitutionnelle validée par référendum du 20 mars 2016. Le texte a été validé à une écrasante majorité des députés présents. Cette loi va permettre à la diaspora d’élire des députés issus de son sein. Pour les analystes avertis, il s’agit d’une avancée majeure pour la démocratie. Ce choix du gouvernement sénégalais sera bénéfique pour la consolidation de la démocratie mais aussi constitue une volonté affirmée pour faire participer l’ensemble de la communauté sénégalaise dans la construction et le développement du pays.
Naturellement, la création des 15 nouveaux sièges entraîne celle de huit nouveaux départements électoraux à l’étranger. Un choix bien fondé quand on sait que la diaspora sénégalaise contribue pour plus de 900 milliards de francs CFA (près de 1,38 milliard d’euros) par an à l’économie nationale soit très du tiers du budget de l’Etat pour 2017. Selon les immatriculations et les recensements généraux de la population, ils sont entre 2,5 et 3 millions de Sénégalais concernés établis à travers le monde. Les nouvelles circonscriptions portent sur deux en Europe, une en Amérique, une en Asie-Moyen-Orient, et quatre autres en Afrique du Nord, en Afrique de l’Ouest, en Afrique du centre et en Afrique australe. En attendant la ratification du texte par le Président de la République, cette initiative ouvre une nouvelle page dans les annales de la démocratie en Afrique de l’Ouest. Au Maroc où la députation des Sénégalais de l’étranger aura lieu, on ne cache pas sa satisfaction de cette démarche. Et la campagne sera bien animée quand on sait qu’il existe une forte communauté sénégalaise dans le royaume.
8/1/2017
Lu 18178 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


« Free roaming » dans l’espace CEDEAO : Rendez-vous dans trois mois
RDC : Dialogue national : Après la signature, les tractations continuent
Une convention de partenariat entre le CCME et le FORIM concourt aux actions de la diaspora marocaine: Mise en synergie des capacités et actions en faveur des migrants
Tennis : Ce mercredi en championnat du Maroc par équipes (2016/2017) : Le sprint final
Les signataires du Manifeste de l’Indépendance du 11 Janvier 1944

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Ciné Zoom : Projets de films admis à l’avance sur recettes
 Ciné Script : Le cinéma à la télévision
 RDC : Dialogue national : Après la signature, les tractations continuent
 Une convention de partenariat entre le CCME et le FORIM concourt aux actions de la diaspora marocaine: Mise en synergie des capacités et actions en faveur des migrants
 État de l’économie marocaine à fin 2016, selon le CMC : Consolider les acquis pour mieux négocier l’avenir
 Appui budgétaire européen à la Côte d’Ivoire : Une première tranche de 17 millions d’euros débloquée
 Décès de deux Casques-bleus marocains en Centrafrique : L’UE exprime ses sincères condoléances au Royaume
 « Free roaming » dans l’espace CEDEAO : Rendez-vous dans trois mois
 De moins en moins d’entreprises privilégient la transmission familiale
 1er Salon de l’enfant et de la famille, du 1er au 5 mars à Casablanca : Une démarche pédagogique faisant la part belle au ludique


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems