Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
    RDC : Dialogue national : Après la signature, les tractations continuent...  
 
 
 
        Nationale

Ahmed NAJI

 
Chantiers et réformes retardés
 
Trois mois pour constituer un gouvernement et aboutir à un constat d’échec, il y a là de quoi mettre les nerfs des citoyens à bout. « Alors, ce gouvernement ? » s’interrogent, non sans ironie, les Marocains depuis plusieurs semaines, ayant fait de la question un sujet de plaisanterie, comme pour exulter leur déception. Pas la peine de se plaindre du désintérêt croissant d’une large frange de la population pour la chose politique quand quatre formations partisanes s’évertuent à décrédibiliser l’action politique auprès de l’opinion publique, au grand dam des plus sérieuses et soucieuses de l’intérêt du pays qui ont été jusqu’à consentir le sacrifice de renoncer à toute prétention de participer au gouvernement afin de débloquer la situation.
Toutes ces négociations pour la constitution d’une majorité gouvernementale qui traînent des semaines durant pour finir en queue de poisson, toutes ces conditions posées et imposées pour définir les composants d’une formation gouvernementale, censée constituer une équipe homogène apte à mener le pays de l’avant, donnent la fâcheuse impression aux citoyens que leurs prises de position envers les programmes politiques qui leur ont été proposés, qu’ils ont démocratiquement exprimés lors du scrutin législatif du 7 octobre de l’année écoulée, ne comptent pas pour grand-chose, sinon à légitimer des marchandages de tapis qui suscitent leur dégoût.



Pendant que l’on s’étripe pour savoir qui va faire partie de ce gouvernement ou pas, les grands chantiers de réformes destinés à dynamiser l’administration publique et booster l’investissement, créer les conditions favorables pour la création de richesses et d’emplois et renforcer la position du Maroc sur la scène internationale, bref tout ce qui intéresse véritablement les citoyens, est relégué à un rang secondaire par des politiciens qui conçoivent leur mandat électoral plus comme un moyen de défendre leurs propres intérêts que ceux de leurs électeurs.
Les défis que le Maroc se doit d’affronter en cette nouvelle année 2017 sont aussi nombreux que compliqués, allant du retour du Maroc au sein de l’organisation communautaire africaine, que les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume combattent avec acharnement, à la continuation de la mise en œuvre des plans de développement sectoriels, à travers la mise en œuvre desquels les Marocains escomptent l’émergence de leur pays en tant que puissance régionale et continentale. Et ce en passant par la modernisation de l’administration et l’amélioration des services publics, en réponse aux attentes expectatives des citoyens.
Ce n’est sûrement pas en jouant entre formations partisanes, prétendantes à l’équipe gouvernementale, à qui va se montrer le plus intransigeant et qui cédera le premier que l’on pourra voir émerger une structure de gouvernement cohérente qui puisse relever solennellement ces défis.
Privilégier l’intérêt de la nation en consentant quelques sacrifices est le propre des formations politiques motivées par le patriotisme. Une qualité qui n’est, malheureusement pas, largement partagée. Le peuple marocain en est maintenant témoin.
10/1/2017
Lu 17782 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


« Free roaming » dans l’espace CEDEAO : Rendez-vous dans trois mois
RDC : Dialogue national : Après la signature, les tractations continuent
Une convention de partenariat entre le CCME et le FORIM concourt aux actions de la diaspora marocaine: Mise en synergie des capacités et actions en faveur des migrants
Tennis : Ce mercredi en championnat du Maroc par équipes (2016/2017) : Le sprint final
Les signataires du Manifeste de l’Indépendance du 11 Janvier 1944
Surpris en flagrant délit de tentative d’agression contre une femme: Un repris de justice appréhendé par la police à M’Rirt

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Ciné Zoom : Projets de films admis à l’avance sur recettes
 RDC : Dialogue national : Après la signature, les tractations continuent
 Ciné Script : Le cinéma à la télévision
 État de l’économie marocaine à fin 2016, selon le CMC : Consolider les acquis pour mieux négocier l’avenir
 Décès de deux Casques-bleus marocains en Centrafrique : L’UE exprime ses sincères condoléances au Royaume
 Appui budgétaire européen à la Côte d’Ivoire : Une première tranche de 17 millions d’euros débloquée
 Une convention de partenariat entre le CCME et le FORIM concourt aux actions de la diaspora marocaine: Mise en synergie des capacités et actions en faveur des migrants
 « Free roaming » dans l’espace CEDEAO : Rendez-vous dans trois mois
 1er Salon de l’enfant et de la famille, du 1er au 5 mars à Casablanca : Une démarche pédagogique faisant la part belle au ludique
 De moins en moins d’entreprises privilégient la transmission familiale


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems