Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
    Retour magistral du Maroc au sein de l’OUA : Triomphe Royal...      SM le Roi félicite M. Moussa Faki Mahamat, nouveau président de la Commission de l’UA...  
   
 
        Femme
 
Dès six ans, les filles sont moins enclines à se considérer ‘brillantes’
 
Les stéréotypes liés au sexe commencent très tôt, selon une étude publiée jeudi qui montre que les petites filles dès l’âge de six ans ont moins tendance à considérer les femmes «brillantes» que les garçons du même âge pour les hommes.
Cette étude publiée dans la revue américaine Science a porté sur 400 enfants entre cinq et sept ans.
L’un des tests a consisté à raconter aux enfants une histoire courte sur une personne «vraiment très intelligente» sans leur dire s’il s’agissait d’un homme ou d’une femme.
A cinq ans, garçons et filles ont attribué à part égale leur propre sexe comme étant celui de ce personnage «très intelligent».
Mais à six et sept ans les filles étaient nettement moins nombreuses à faire ce choix que les garçons.
Les auteurs ont également demandé aux enfants de deviner qui parmi deux garçons et deux filles, avaient obtenu les meilleures notes à l’école
Dans ce cas précis, toutes les petites filles de cinq à sept ans ont estimé que les filles avaient probablement les meilleures notes, suggérant une distinction entre le fait d’être «brillant» et les performances scolaires fondées sur le travail et l’assiduité.
Enfin, les chercheurs ont demandé aux enfants de choisir entre deux jeux, l’un présenté comme étant destiné «à des enfants très très très intelligents», et l’autre décrit comme étant «pour des enfants qui font beaucoup d’efforts».
Les filles de six et sept ans ont montré moins d’intérêt que les garçons du même âge pour le jeu destiné aux enfants «intelligents», alors qu’à cinq ans il n’y avait aucune différence dans le choix des filles et des garçons.
Selon Lin Bian, chercheuse à l’université d’Illinois qui a conduit cette étude, ces résultats pourraient être importants pour déterminer comment les stéréotypes se développent et sont susceptibles d’affecter les femmes dans leur choix de carrière.
Cela pourrait expliquer pourquoi moins de femmes se dirigent vers des disciplines réputées difficiles comme la physique et la philosophie ou l’ingénierie.
Une enquête publiée également dans Science en janvier 2015 et réalisée au niveau universitaire concluait que le stéréotype selon lequel les hommes sont plus brillants intellectuellement pénalise les femmes aux Etats-Unis, notamment dans les sciences.
«Les résultats de l’étude confortent l’hypothèse selon laquelle il s’agit de préjugés inconscients enracinés dans des stéréotypes sur l’homme et la femme dans notre société», expliquait alors Andrei Cimpian, professeur de psychologie à l’université d’Illinois, auteur de cette étude.




1/2/2017
Lu 20785 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
 
UA : Une étape de franchie
Le retour du Maroc à l’Union Africaine marque une nette et déterminante victoire du Royaume sur les
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
   
   
  Chronique
 
Discours historique
Mohammed SEDRATI

Chasser les mauvais esprits qui hantent encore le continent Le retour du Maroc à l’Union Africaine annonce un temps nouveau

Ahmed NAJI
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 UA : Une étape de franchie
 Discours historique
 Triomphe de la diplomatie Royale : Le Maroc, 54ème membre légitime de l’Union Africaine
 Sénégal : Les cancéreux ayant besoin d’une radiothérapie seront référés au Maroc
 Dès six ans, les filles sont moins enclines à se considérer ‘brillantes’
 SM le Roi marque le grand retour du Maroc à l’UA et prononce un discours historique : « Le Royaume rentre dans l’Union Africaine par la grande porte » : « C’est à l’Afrique que le Maroc cherche à donner le leadership »
 Contrôle sanitaire de l’ONSSA en 2016 : Saisie et destruction de 4.700 tonnes de produits impropres à la consommation
 Opération Smile Morocco : 3ème mission chirurgicale humanitaire à Laâyoune
 Retour du Maroc à l’Union Africaine : L’Indonésie salue la décision du Royaume
 Première journée nationale de l’héliciculture : Présentation de l’écosystème mis en place pour la croissance du secteur


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems