Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
 
 
 
        Nationale

Mohamed JHIOUI

 5ème édition du Festival d’Al Haouz
Un succès qui fait oublier le fiasco des dernières éditions du FNAP
 
Pour un premier essai, c’est un coup de maître que vient de réussir avec brio l’Association qui a pris en charge l’organisation de la 5ème édition du Festival d’Al Haouz, très longtemps cantonné dans la fantasia et les dîners gargantuesques. Pour avoir assisté au point de presse qui a précédé le lancement de cet événement, j’en suis reparti avec la conviction que les organisateurs sont très ambitieux et guère exercés pour piloter un si riche et si varié programme où des activités culturelles et artistiques constituent l’ossature essentielle. Déjà le thème retenu « Patrimoine immatériel : le Maroc dans ses racines africaines » en dit long sur leurs prétentions d’autant que c’est une province, en l’occurrence Al Haouz, à vocation rurale portée plutôt sur les spectacles, qui doit accueillir des rassemblements essentiellement culturels et artistiques sur fond de débats et d’ateliers scientifiques si je peux dire.
C’était sans compter sur le génie des organisateurs. Comme quoi toute réussite, de quelque nature qu’elle soit, est tributaire du degré de compétence des personnes qui sont derrière.
Ce festival s’était proposé de promouvoir le patrimoine immatériel d’Al Haouz c’est fait, de renforcer l’attractivité touristique de cette région, c’est fait, de célébrer la peinture contemporaine marocaine c’est fait, de contribuer à l’émergence de jeunes talents c’est fait, de valoriser les sites historiques et leur histoire c’est également fait, que demanderons-nous de plus ?
Les spectacles ?
Il y en a eu plus qu’il n’en faudrait si bien que chaque catégorie des citoyens en avait eu pour ses attentes.
Nous ne saurons donc que féliciter cette association tout en émettant le souhait que les autorités locales lui confient l’organisation ou plutôt la résurrection du Festival National des Arts Populaires (FNAP). A voir ses prouesses, on ne pourrait s’en douter.
Nous préférons ne pas citer les noms des dit organisateurs surtout qu’ils se passent de présentations tant certains d’entre eux ont imprimé aux registres artistique, littéraire et cinématographique un sceau culturel indélébile, toutefois nous nous devons d’évoquer l’important rôle que joue « Al Maqqam de Tahanaout, ce creuset de l’art et du savoir où ils se ressourcent lequel centre rayonne au-delà du Maroc.
21/7/2017
Lu 17438 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
   
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Douteuse présomption de fraude et anticonstitutionnelle absence de recours
 Quelque 23.000 demandes ont été satisfaites
 La stratégie anti-terroriste multidimensionnelle marocaine mise en exergue
 Un succès qui fait oublier le fiasco des dernières éditions du FNAP
 Les banques marocaines vulnérables aux chocs
 Accord d’exemption partielle de visa
 Une nouvelle norme marocaine sur les couches bébés
 Fonctionnaires et salariés, les plus endettés
 Rapport 2016 sur la stabilité financière
 Le Ministère de la justice prend note de sa mise en liberté provisoire


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems