Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale

Mohammed BEROUAL

 Nizar Baraka, invité de l’émission « Dayf Al Oula »
Un échange fécond autour de questions majeures
 
Ce fut vraiment passionnant de suivre l’émission «Dayf Al Aoula »  présentée avant-hier soir, mardi 14 novembre 2017, par Mohamed Tijjini qui a invité au plateau Nizar Baraka, Secrétaire Général du Parti de l’Istiqlal.
Une émission qui répond parfaitement à une logique médiatique d’immédiateté dont le mérite est qu’elle intervient à chaud, après exactement un mois et demi de la tenue du 17ème Congrès du Parti de l’Istiqlal et l’élection au poste de Secrétaire Général de M. Nizar Baraka.
L’occasion a ainsi permis de suivre un débat d'actualité se focalisant autour de la stratégie du PI, sa perception des grandes questions de l’heure que ce soit d’ordre politique, social et économique, son positionnement et l’approche qu’il préconise quant à la gestion de la chose publique et pour mieux servir les citoyens.
Pertinent dans ses questions face à un Nizar Baraka, fin politicien, homme de dossiers et poids lourd de la politique de par la richesse de son parcours et les compétences dont il a fait montre à travers les diverses responsabilités qu’il s’est vu confier, le journaliste Mohamed Tijjini a fait en sorte que l’émission qu’il anime, pour qu’elle soit efficace, doit s’enraciner dans le réel.
Un pari gagné, car tous ceux qui ont suivi cette émission partagent, sans aucun doute, un sentiment de satisfaction en hommage à la hauteur de vue qui a prévalu lors du débat, la clarté de la vision et des choix de M. Baraka, sa profonde connaissance des rouages de l’Etat et de la manière dont il faut s’en servir pour mieux fédérer les synergies autour du projet sociétal pour la concrétisation duquel notre pays est pleinement engagé conformément à la vision perspicace de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.
De l’appréciation des questions d’actualité allant de la visite de Sa Majesté dans des pays du Golfe, à la victoire des Lions de l’Atlas et leur qualification au Mondial 2018, à l’acquisition par notre pays et le lancement dans l’espace du premier satellite marocain d'observation, baptisé Mohammed VI-A ; les échanges se sont focalisés sur la place et le rôle de l’école publique, la violence à l’école, et sur la nécessité d’opérer des réformes de fond en termes de stabilisation des programmes des réformes, de mise en place des outils de travail et de valorisation de l’élément humain, à commencer par le corps enseignant, pour parer aux dangers des désagrégations que connait le système aujourd’hui. Une approche qui ne trouve pas les réponses attendues dans le projet de loi de finances qui reste, relève M. Nizar Baraka, en déphasage avec la philosophie et avec la pédagogie que requiert le nouveau modèle de développement auquel Sa Majesté a vivement appelé.
L’autre grand chapitre de l’émission a porté sur l’élection de M. Baraka nouveau Secrétaire Général du PI. Une occasion saisie pour rappeler le contexte tumultueux que le PI a traversé tout au long du mandat écoulé et les erreurs tactiques qui ont impacté négativement les choix pris et pour lesquels le Parti a payé un lourd tribut. Sur ce même chapitre, le Secrétaire Général du PI a tenu à réitérer les logiques qu’il défend pour opérer une refondation transparente et constructive afin de réhabiliter le PI dans son rôle d’acteur avant-gardiste, actif et compétitif au niveau du champ politique national.
Dans ce cadre, il a défendu ardemment la logique de respect des fondamentaux du Parti, ses référentiels et sa philosophie, celle de la consolidation de la démocratie interne, de consolidation des règles d’éthique, de transparence, de bonne gouvernance et de reddition des comptes. Egalement, il a défendu la logique d’encadrement des citoyens et de relèvement de leur niveau à travers une meilleure formation. La logique d’engagement, d’implication, de réactivité et d’anticipation et celle d’ouverture sur la société civile et sur l’ensemble des acteurs politiques dans le respect des choix de tout un chacun à la faveur de l’intérêt suprême de la Nation.
En analyste aguerri, M. Nizar Baraka a livré une radioscopie exhaustive de la situation sociale, économique et politique que notre pays vit aujourd’hui. Dans son approche, il est ainsi allé au fond des problématiques qui entravent le processus de développement, à savoir le phénomène de pauvreté, des disparités sociales et entre les régions, le problème du chômage, de l’éducation et de la santé,…appelant vivement à une réorientation des politiques publiques, fédérer et mobiliser autour de l’action pour actualiser complètement les réponses et propositions pour qu'elles soient en prise directe sur la société et les attentes d'aujourd'hui et de demain. Aussi, a-t-il dit sa profonde conviction quant à la nécessité de placer l’engagement, la mobilisation et l’objectif du résultat au cœur de la démarche et de l'action pour mieux servir le projet sociétal sur les bases des règles d’implication, d’engagement, de travail en partenariat, de transparence, de bonne gouvernance et de reddition des comptes.
Avec franc parler et sans langue de bois, le Secrétaire Général du PI n’a pas épargné de la critique constructive la manière dont les grands dossiers sont gérés actuellement. C’est le cas notamment du processus de mise en place de la régionalisation avancée, de la protection de la classe moyenne, de la sauvegarde du pouvoir d’achat des citoyens et, de façon particulière, de la politique de partenariat, d’encadrement, de dialogue, d’écoute et de proximité avec les acteurs et avec les citoyens.
Des questions décisives que le Parti de l’Istiqlal place aujourd’hui au rang d’orientations majeures aussi bien dans sa stratégie que dans son action, donnant ainsi la preuve qu'il a les capacités de mobiliser au mieux les réserves d'intelligence collective et d'engagement, preuve qu’il se positionne réellement en force de proposition constructive et qu’il milite activement à l’effet de relever le niveau du débat politique et gagner la confiance des citoyens.
Cette émission, faut-il le souligner, a été suivie sur le plateau par un imposant parterre de militantes et de militants istiqlaliens, venus réitérer leur mobilisation, leur engagement à tirer vers le haut leur Parti, et ce, en reconnaissance des efforts qu'il ne cesse de déployer et qui le créditent, à coup sûr, de la notoriété de grand parti ouvert, démocratique, activement présent sur le terrain, animé de l'action concrète et responsable. 

Mohammed BEROUAL
16/11/2017
Lu 11799 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
   
   
  Chronique
 
A quand une agence nationale du médicament
Hafid FASSI FIHRI
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Etendre l’action d’éducation au développement durable à l’échelle de l’Afrique
 A quand une agence nationale du médicament ?
 Un échange fécond autour de questions majeures
 Déclaration finale et 19 accords de coopération bilatérale
 15.000 scientifiques lancent un cri d’alarme
 Les nationalistes de Rabat assurent l’ordre public lors du retour de Feu Mohammed V d’exil
 L’œuvre de modernisation continue…
 Le retard des pluies compromet le bon démarrage
 Nos meilleurs vœux
 Un projet maigre quant à ses choix et orientations et qui plonge les secteurs sociaux dans l’expectative


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems