Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale
 Le Burkina Faso face au terrorisme
L’ambassadeur du Maroc rassure du soutien des pays amis
 
L’ambassadeur du Maroc à Ouagadougou et doyen du corps diplomatique accrédité au Burkina Faso, Farhat Bouazza, a rassuré le président de ce pays ouest-africain, Roch Marc Christian Kaboré, du soutien des pays amis et des partenaires en vue de faire face au terrorisme.
"Nous condamnons avec la plus grande fermeté" les attaques terroristes perpétrées durant l’année écoulée au Burkina Faso, a affirmé le diplomate marocain, lors de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux au chef de l’État burkinabè, à l’occasion du nouvel an.
L’année 2018 est porteuse d’espérance, a-t-il estimé, faisant état, dans ce sens, des progrès enregistrés l’année précédente sur le terrain de lutte contre le terrorisme, ainsi que de la mise en place de la force conjointe du G5-Sahel.
Le G5-Sahel est un cadre institutionnel de coordination et de suivi de la coopération régionale en matière de politiques de développement et de sécurité. Il avait été créé lors d'un Sommet en février 2014 par cinq États de la région: Mauritanie, Mali, Burkina Faso, Niger et Tchad.
"Votre deuxième année de magistère n’a pas été un long fleuve tranquille", a dit M. Farhat à l’adresse du président burkinabè.
Cité lundi par des médias ouagalais, l'ambassadeur, par ailleurs, félicité du taux de croissance de 6,4% enregistré par le Burkina Faso en 2017, ajoutant que cette embellie n’est pas un fait du hasard. Le secteur de l’énergie, la gratuité des soins au profit des femmes enceintes et des enfants de moins de 5 ans et l’éradication en cours des écoles sous paillotes, entre autres, y ont contribué, a poursuivi le diplomate marocain, saluant, à cet égard, les efforts déjà consentis par le gouvernement burkinabè.
9/1/2018
Lu 15360 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Naissance et permanence de la « culture de l’échec »

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
Naissance et permanence de la « culture de l’échec »

Par Brahim Makni
 
   
  Chronique
 
Trump sanctionne  l’Autorité palestinienne
Hafid FASSI FIHRI
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Naissance et permanence de la « culture de l’échec »
 L’Istiqlal dénonce la prévarication électorale
 Trump sanctionne  l’Autorité palestinienne
 Risque d’inflation, de fuites de capitaux et d’aggravation du chômage
 5ème session de la Commission parlementaire mixte Maroc-Québec
 L’eldorado numérique ou la grande illusion
 Un crime commis dans un pays étranger, selon la DGSN
 Levier fort pour le développement humain
 Le dirham perd du terrain face à l’euro
 L’ambassadeur du Maroc rassure du soutien des pays amis


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems