Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale

Mohammed Beroual

 Exposé politique du Secrétaire Général du PI lors de la session d’octobre du Conseil National
Le projet du nouveau modèle de développement : un chantier fédérateur, marque de ceux qui savent se mettre en question pour aller de l’avant
 La finalité est de faire progresser notre pays en réhabilitant gouvernance et efficacité
Dans le débat d’idées que connait, aujourd’hui, le paysage politique national concernant le projet du nouveau modèle de développement préconisé par Sa Majesté, l’exposé politique du Secrétaire général du Parti de l’Istiqlal, M. Nizar Baraka, devant les membres du Conseil National réunis en session d’octobre samedi dernier à Rabat, participe d’une hauteur de vue sans pareil, de par l’approche de cette thématique et les réflexions faites autour, qui ont rapporté les questionnements à d’autres dimensions, d’une importance tout aussi déterminante.
Le Secrétaire Général du PI qui a scruté la dimension du projet du nouveau modèle du développement dans ses forces et les atouts qu’il présente dans la perspective d’une mutation économique fondamentale, celle qui conduirait le Maroc à promouvoir une économie génératrice de progrès, a souligné, que dans cette vision d’avenir, Sa Majesté le Roi vient d’y engager le pays en en définissant les axes, les contours et la finalité.
Forte impulsion qui vient conforter la conviction de l’ensemble des acteurs de par les éléments déterminants qu’elle fournit pour l’élaboration et la concrétisation des scénarios de développement pour le Maroc d’aujourd’hui et de demain.
Comment créditer le projet du nouveau modèle de développement de toutes les chances de succès ?
Question somme toute légitime lorsque l’on sait que le paysage politique, de par le monde, est généralement, théâtre de calculs politiques étroits où l’action est guidée par des visées électoralistes ou autres, où la notion de l’intérêt général est souvent reléguée au second plan et dont le fonctionnement
ne favorise nullement les vrais débats mais donne souvent lieu à des règlements de compte.
M. Nizar Baraka qui y voit dans le nouveau modèle de développement la marque de ceux qui savent se mettre en question pour avancer, juge qu’il n’est ni un projet de majorité ou de l’opposition, pas plus qu’il n’est le projet d’un quelconque Parti politique pris individuellement, mais un projet de tous les marocains et c’est sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi qu’il incombe à toutes les forces vives de la Nation d’apporter les réponses aux problèmes que vivent aujourd’hui les marocains, faire dans la convergence de vues et les synergies d’ensemble, au-delà de l’affrontement ou de toutes considérations politiciennes.
Pour le Secrétaire général du Parti de l’Istiqlal le projet du nouveau modèle de développement doit donc, impérativement, s’inscrire dans le cadre du projet sociétal global dont les jalons ont été posés et sont clairement précisés par la Constitution en termes de constantes majeures, à savoir, le choix démocratique sous l’égide de la monarchie démocratique, parlementaire et sociale ; la démocratie représentative, la démocratie participative, la protection de la diversité culturelle et linguistique dans le cadre de l’unité nationale, la consolidation des référentiels de citoyenneté pleine et entière sur la base de l’équilibre entre droits et obligations, le combat contre toutes les formes de discriminations, garantie du droit de propriété et liberté d’initiative, responsabilité et reddition des comptes,…
Mobilisant donc au mieux les réserves d’intelligence collectives, exhorte M. Nizar Baraka, pour que le projet du nouveau modèle de développement prenne pleinement appui sur toutes les forces de propositions dont les contributions montrent la richesse, la complémentarité et la convergence des approches où s’interfère, le politique, l’économique et le social et également les besoins des territoires et les attentes fondamentales et pressantes que partagent les citoyens aujourd’hui.
Le nouveau modèle de développement doit ainsi, renfermer en son sein tous les ressorts d’un système de gouvernance performant, des règles de fonctionnement claires et transparentes, une société agissante, participative, et in fine, une économie dynamique et performante.
Mohammed Beroual
30/10/2018
Lu 8653 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Quand l’Exécutif outrepasse ses prérogatives et s’acharne contre les attentes des citoyens

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Autisme gouvernemental
La session d’octobre du Conseil national du Parti de l’Istiqlal a été l’occasion pour le parti de ra
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
   
   
  Chronique
 
Missions parlementaires : Un instrument sous-exploité
Mustapha CHABBAK

Quand l’Exécutif outrepasse ses prérogatives et s’acharne contre les attentes des citoyens

Jamal HAJJAM
 
  T�l�gramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Autisme gouvernemental
 Passer d'une société basée sur l'intermédiation, les avantages et les formes de privilèges, à une société de droit garantissant l'équité
 La conception égalitariste istiqlalienne du nouveau modèle de développement
 Le projet du nouveau modèle de développement : un chantier fédérateur, marque de ceux qui savent se mettre en question pour aller de l’avant


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems