Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale

Hassan BENMAHMOUD

 Education
Révolte des élèves : La grogne contre les horaires s’intensifie
 
Dans la foulée des mouvements de protestation contre les horaires scolaires institués suite  au changement du fuseau horaire dans le Royaume (GMT+1), plusieurs établissements scolaires étaient perturbés à des degrés divers. La grogne allant crescendo a contraint le ministère de l’éducation à revoir sa copie pour essayer d’atténuer l’intensité des mouvements de boycott des salles de classe.
On est déjà à un troisième changement avec la circulaire 158/18 datée du 09 novembre. Des hésitations et des approximations d’un amateurisme déconcertant qui traduisent une réelle difficulté à maitriser la problématique du rythme scolaire dans sa complexité pédagogique, didactique et psychologique.
Tout donne à croire que le changement du fuseau horaire a été subi et non choisi.
On a commencé par un horaire scolaire surréaliste : 9 h-13h/ 14h-18h, soit une heure entre les cours de la matinée et ceux de l’après-midi. Devant les protestations des partenaires et surtout des parents d’élèves, le ministère a revu sa copie avec la circulaire 157/18 datée du  02 novembre qui préconise 9h-13h/15-17h avec des ajustements selon la disponibilité des salles … une semaine après c’est la nouvelle circulaire (158/18) qui donne aux académies régionales la possibilité de choisir des horaires scolaires en concertation avec les walis et les autorités locales qui répondent aux spécificités régionales .
Il aura fallu au ministère une grogne généralisée pour se rendre compte que les décisions bureaucratiques descendantes, par reflexe administrative,  porte atteinte à l'esprit même de la régionalisation avancée qui se veut un cadre inclusif d'intégration des compétences pour un développement harmonieux.
Et comme à l’accoutumée, il aura fallu une crise pour que le ministère daigne réfléchir aux spécificités régionales et au chantier dela  déconcentration administrative dans la gestion des affaires pédagogiques et la mise en place d’une administration de proximité.
Et pourtant la création des Arefs devait constituer une étape importante vers la gestion déconcentrée de l’éducation  et de la formation et son orientation vers une politique de proximité tenant en compte les spécificités régionales et locales afin de répondre avec efficience aux demandes exprimées par les partenaires sociaux, les parents d’élèves et surtout, la clé de voûte de tout l’édifice, les besoins des apprenants.
On a donné malheureusement l’impression de vouloir ajuster les horaires scolaires au nouveau fuseau horaire d’une façon technique, voire mécanique sans se soucier des élèves, de la pédagogie et de la problématique des rythmes scolaires et leur impact sur l’apprentissage. Le reflexe administratif l’a emporté sur le pédagogique, et dire qu’il s’agit du ministère de l’éducation !
Reste à savoir si les Académies arriveront  à rétablir la confiance avec les élèves après cette cacophonie qui en dit long sur les capacités des responsables d’un ministère qui devrait conduire une réforme du système éducatif  qui détermine  l’avenir de la Nation.

Hassan BENMAHMOUD
12/11/2018
Lu 11650 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
 


Quand l’Exécutif outrepasse ses prérogatives et s’acharne contre les attentes des citoyens

  
 
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Maroc-Algérie : Le discours de l’avenir
La réservation par SM Mohammed VI de l’ouverture du discours prononcé à l’occasion de l’anniversaire
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
   
   
  Chronique
 
Quand l’Exécutif outrepasse ses prérogatives et s’acharne contre les attentes des citoyens

Jamal HAJJAM
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Ni traçabilité, ni labellistation des produits du Sahara ne sauraient être acceptées
 Révolte des élèves : La grogne contre les horaires s’intensifie


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems