Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale
 
Héritages de Khatibi
 
L’Académie du Royaume du Maroc abrite, du mercredi 20 au 22 mars, un colloque international consacré au grand penseur, auteur et sociologue Abdelkébir Khatibi, disparu il y a tout juste 10 ans. Plusieurs chercheurs et auteurs de renommée internationale seront présents à Rabat dans le cadre de ce colloque.
Abdelkébir Khatibi est décédé le 16 mars 2009. Quels héritages l'homme et l'œuvre ont-ils laissé à la postérité ? Cet hommage est une tentative de réponse et une réhabilitation d'une de nos mémoires intellectuelles et culturelles les plus fécondes. On sait que l'étranger professionnel, tel qu'il aimait à se présenter, celui qu'il appelait après Segalen, l'exote, a résidé toute sa vie dans son pays natal, le Maroc. Il est, dit-il, « appelé - devoir d'écriture - à voyager dans les temps et les espaces, traversant ainsi l'épreuve de l'inconnu». On connaît également sa curiosité intellectuelle et sa fidélité jusqu'au dernier souffle à son pays le Maroc, auquel, écrivait-il, « il devait sa naissance, son nom, son identité initiale, son histoire, sauf le récit de sa liberté d'esprit ». C'est précisément cette liberté que nous souhaitons explorer, reparcourir en sa compagnie avec cette hospitalité intellectuelle qui lui était coutumière et cette courtoisie des mots sculptés dans la nuance. Il portait sur le monde un regarde perspicace, pertinent, sensible et lucide.
Toujours à l'affût de nouvelles quêtes, ses pérégrinations invitent la pensée curieuse de l'Autre au partage des ressources du langage dans une intimité sans complaisance, convaincu que ce sont les intellectuels qui rendent possible le passage de l'action en œuvre quelle que soit la nature de cette dernière. Seule l'œuvre permet d'entretenir la mémoire et tout artiste qui y contribue, devient un intellectuel engagé.
L'homme réservé, souvent silencieux, parfois incompris, a su imposer ses idées au fil des années et ses ouvrages nombreux et importants attestent, s'il y a lieu de le rappeler, de sa large contribution à la littérature universelle. Écrivant en français et traduit dans plusieurs langues, il a pu toucher un public aussi large qu'éclectique. Car Abdelkébir Khatibi, c'est aussi l'homme d'un ensemble de disciplines et de divers genres littéraires. L'intellectuel romancier, poète et dramaturge est une figure de proue contemporaine dont la pensée est au cœur de notre modernité.
Bien avant la création du concept de littérature-monde, Abdelkébir Khatibi fut à l'avant-garde des changements de mentalités et de perceptions. A quoi tient ce palmarès atypique ? À une personnalité d'honnête homme au sens que lui donnait le siècle des Lumières, à un lecteur curieux et infatigable découvreur de textes.
Parce qu'il était un «traverseur» exigeant entre les cultures et les sociétés, Abdelkébir Khatibi incarnait le sens de la liberté engagée. Penseur hors frontières, il a cheminé entre la sociologie, la philosophie, la psychanalyse, la création et la critique littéraire avec plus d'une trentaine de livres. Ainsi, progressivement et contre des idéologies pugnaces et offensives, il a initié et développé au Maroc, en particulier, une stratégie d'écriture fondée sur la non-violence, éprise des marges, respectueuse de la différence et résolument tolérante. Legs précieux à l'humanité, elle réclame de nouvelles lectures et de nouveaux questionnements.
Afin d'honorer la mémoire de cette personnalité qui, de son vivant, ne faisait pas partie des académiciens que compte l'institution, et de perpétuer le questionnement autour des thématiques chères au défenseur de l'aimance, de la bilangue et du Maghreb pluriel, l'Académie du Royaume du Maroc organise les 20, 21 et 22 mars 2019 un colloque international sous le titre «Abdelkébir Khatibi, quels héritages ? ».
Ecrivains, chercheurs, artistes, universitaires, doctorants sont conviés à un débat fécond, critique et ouvert porteur des héritages possibles de l'œuvre de Abdelkébir Khatibi alimentée par d'autres œuvres qui lui sont proches. A la faveur d'approches pluridisciplinaires et de connexions entre créateurs, nous souhaitons que cette exploration recouvre les divers champs intellectuels parcourus par l'écrivain qui, de la sémiologie du signe et de l'image à l'essai, en passant par la poésie, le roman et la critique littéraire, composent l'itinéraire d'un penseur cosmopolite.
Quatre axes essentiels s'inscriront dans la continuité de ce parcours intellectuel.
19/3/2019
Lu 8167 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Immaturité et rendement stérile
Au mois de février 2018, les partis de la coalition gouvernementale signaient une « charte de la maj
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
 
Marina Bouregreg, 11 ans et tous ses dons

Bouteina BENNANI
 
   
  Chronique
 
Pourparlers de Genève : Le fourbe reprend du service
Jamal HAJJAM

Souriez, le gouvernement vous protège !
Jamal HAJJAM

Convoitises israélo-américaines sur le pétrole du Golan
Larbi BILAM
 
  T�l�gramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Immaturité et rendement stérile
 Prions
 Marina Bouregreg, 11 ans et tous ses dons
 Souriez, le gouvernement vous protège !
 Pourparlers de Genève : Le fourbe reprend du service
 Le gouvernement appelé à se départir de sa politique de paupérisation
 Convoitises israélo-américaines sur le pétrole du Golan
 Taux directeur maintenu à 2,25%
 L’action sur le terrain comme remède face à l’incertitude ambiante
 La nuit des longs bâtons


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems