Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
 
 
 
        Nationale
 Événements d'Al Hoceima
Confirmation des jugements prononcés en première instance
 
La chambre criminelle (2ème degré) de la Cour d’appel de Casablanca a confirmé, vendredi tard dans la nuit, les jugements prononcés en premier ressort à l’encontre des accusés dans les événements d’Al Hoceima.
Des peines allant de 20 ans de prison ferme à un an de prison avec sursis ont été rendus, le 26 juin dernier, par la Chambre criminelle (1er degré) de la même juridiction.
Ainsi, un accusé a écopé d’un an de prison avec sursis, tandis que douze mis en cause ont été condamnés à 2 ans de prison ferme et sept autres à 3 ans de prison ferme.
Sept personnes impliquées dans ces événements ont écopé de 5 ans de prison ferme, tandis que six autres ont été condamnées à 10 ans de réclusion.
La juridiction a également prononcé une peine de 15 ans de prison ferme à l’encontre de 3 accusés et a condamné 4 autres à une peine de 20 ans de prison ferme.
Les inculpés ont été poursuivis, chacun en ce qui le concerne, de plusieurs chefs d’inculpation, notamment "atteinte à la sécurité intérieure de l’État", "tentatives de sabotage, de meurtre et de pillage", "réception de fonds, de donations et d’autres moyens matériels destinés à mener et à financer une activité de propagande à même d’attenter à l’unité et la souveraineté du Royaume".
Ils étaient, également, accusés "d’ébranler la loyauté des citoyens envers l’État marocain et les institutions nationales", "la participation à l’organisation d’une manifestation non autorisée" et "la tenue de rassemblements publics sans autorisation".
7/4/2019
Lu 8023 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
 
L’article 103 pour clarifier la situation
C’est la crise législative autour du projet de loi-cadre pour la réforme du système d’éducation, de
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
   
   
  Chronique
 
Pas très beau le tableau
Jamal HAJJAM

Esprits tordus
Jamal HAJJAM
 
  T�l�gramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Pas très beau le tableau
 Nizar Baraka : La solution à la question du Sahara réside dans la consécration démocratique et l'ancrage des décisions locales
 Démonstration de force… tranquille
 Les tenants et aboutissants de la levée de fonds du Maroc à l'international
 Même pas les moyens de modestes ambitions
 Bilan concluant et forte mobilisation citoyenne
 L'Espagne se maintient comme premier partenaire commercial du Maroc
 Démantèlement d’une dangereuse cellule terroriste à Taza
 Le moral des ménages en berne
 Confirmation des jugements prononcés en première instance


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems