Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
 
 
 
        Nationale

N. BATIJE

 Marché obligataire
Les tenants et aboutissants de la levée de fonds du Maroc à l'international
 
Comme annoncé dans notre édition  du 21 mars 2019, le Trésor opérerait deux sorties de levée de fonds à  l’international, en 2019 et en 2020, de l’ordre de 11 milliards de dhs chacune.
L’information se confirme  et ses détails viennent d’être livrés par M.  Mohamed Benchaâboun, ministre de l’Économie et des Finances, lors d’un entretien accordé, à Marrakech le 7 courant, à l’agence Bloomberg.
Pour l’Argentier du Royaume, la décision du Maroc de procéder à la levée, cette année, de pas moins d’un milliard de dollars  par le biais d’émission d’obligations internationales, annonce un changement de stratégie gouvernementale  vis-à-vis des obligations  pour financer son programme économique.
A cet effet, précise M. Benchaâboun, le Royaume avait mandaté un consortium de banques pour mener à bien cette émission qui serait également reconduite au titre de 2020.
A ce niveau, l’idée développée par le ministre des Finances  est que « lorsque vous êtes régulièrement présent sur le marché obligataire international, vous fixez votre objectif de prix pour la dette que vous souhaitez contracter et, évidemment, vous mobilisez plus rapidement des financements  pour le compte des préteurs, car ils vous connaissent ».
Toujours est-il qu’au moment de la rédaction de cet article, aucune date ou calendrier n’a été fixé à cette sortie.
Laquelle sortie se fera « dès que les conditions le permettraient», annonce M. Benchaâboun.
Cependant, ce qui est sûr, c’est que cet effet d’annonce de sortie à l’international intervient dans un contexte particulier, que ce soit en interne ou en externe.
En externe, le contexte international, pour  le moins incertain, est fort imprégné de menaces protectionnistes, d’accroissement des tensions commerciales et d’instabilité politique. 
Ce qui  se passe actuellement en Algérie en est la parfaite illustration, au niveau régional.
En interne, l’heure est à la reconsidération de l’actuel modèle de développement qui, de l’avis de tout un chacun, bute sur ses propres limites en termes de réduction de disparités catégorielles et/ ou territoriales, ainsi qu’en termes de  justice sociale. Et ce, au moment où le gouvernement est toujours en quête de modes de financement alternatifs, qui n’auraient pas à compromettre le financement public ou provoquer un quelconque effet d’éviction qui, à son tour, pourrait engendrer, en interne, une massive levée de fonds.
Partant de là, il va sans dire que  toute sortie à l’international pourrait limiter en interne les éventuelles pressions sur les taux et injecter davantage d’argent frais sur le marché monétaire, qui en a grand besoin.
D’autant plus qu’aux derniers chiffres, les réserves de changes sont sujet à effritement. Et à en juger les projections de la Banque centrale qui, rappelons le, vient de  réviser à la baisse la croissance pour 2019 à 2,7%, les réserves internationales nettes passeraient de 231 milliards de dhs, en 2018, à 239 milliards, en 2019, avant de revenir à 236 milliards, en 2020.
En des termes beaucoup plus simples, les réserves internationales  continueraient à couvrir, bon an mal an, un peu plus de cinq mois d’importation de biens et services.
N. BATIJE
11/4/2019
Lu 5153 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
En attendant l’Agence Marocaine Antidopage

Dossier réalisé par Hamid Yahya avec Lionel Atokre
 
   
  Chronique
 
Pas très beau le tableau
Jamal HAJJAM
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Pas très beau le tableau
 En attendant l’Agence Marocaine Antidopage
 Même pas les moyens de modestes ambitions
 Les tenants et aboutissants de la levée de fonds du Maroc à l'international
 Québec International lance une mission de recrutement au Maroc en juin prochain
 Bilan concluant et forte mobilisation citoyenne
 Le moral des ménages en berne
 L'Espagne se maintient comme premier partenaire commercial du Maroc
 Démantèlement d’une dangereuse cellule terroriste à Taza
 «La cohésion sociale d’abord »


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems