Directeur : Jamal HAJJAM           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
 
 
 
        Nationale

Saïd ABDESSADEK

 Artisanat
Les exportations sur un trend haussier
 
En confirmant les performances réalisées durant l’année 2018, les exportations des produits d’artisanat ont enregistré une bonne croissance (18.4%), avec un chiffre d’affaires à l’export en quête d’un bon comportement et soldent les mois de janvier-février de l’année en cours par un taux de croissance de 9.3% par rapport à la même période de l’année dernière.
Cette importante progression a été enregistrée, notamment, au niveau des vêtements traditionnels. Ainsi, au cours des deux premiers mois de 2019, les vêtements traditionnels font la part belle à l’export suite à un taux de croissance de
114%, ce qui les propulse au-devant des produits les plus demandés à l’étranger avec une part de 22% dans le chiffre d’affaires global des produits artisanaux exportés.
Il en est de même pour la dinanderie où l’on relève également une forte demande extérieure en réalisant un taux de croissance de 93% par rapport à la même période de 2018, de même que les articles chaussants dont le chiffre d’affaires à l’export évolue à hauteur de 63%. Ces produits sont suivis des articles en poterie et pierre à travers une progression à raison d’un taux de 19%, ce qui les positionne au 2ème rang, après les vêtements traditionnels, en termes de contribution au chiffre d’affaires à l’export à travers une part de 17%. Ces derniers sont suivis du tapis qui se place en troisième position avec une part de 14%.
Parmi les pays importateurs de ces produits, l’on constate une forte démarcation de la Belgique au cours des deux premiers mois de 2019. De même, de nombreux pays importateurs de produits artisanaux marocains sont très demandeurs durant le début de l’année 2019. A leur tête, les pays européens dont la progression globale est de 16% par rapport aux deux premiers mois de 2018. Tout comme la Belgique qui a enregistré un taux de croissance de ses importations atteignant les 134%, laissant ensuite la place, bien plus loin, à d’autres marchés européens tels que le marché hollandais (33%), français (30%) ou encore espagnol (19%).
Idem pour les pays africains qui ont réalisé une prouesse en la matière, avec un chiffre d’affaires à l’export des produits artisanaux marocains qui ont progressé à hauteur de 109% comparé à la même période de 2018. Le Japon fait également partie des pays qui raffolent pour notre artisanat avec un accroissement de 66%. Arrive ensuite le continent américain qui s’illustre avec un bon taux d’accroissement enregistré par le Canada (41%) et dans une moindre mesure par les USA (10%).
S’agissant des pays arabes, l’on relève une progression atteignant 22%, assurant une part dans le chiffre d’affaires global à l’export de 24%, tout en gardant ainsi la troisième position en termes de parts suite aux marchés des USA (28%) et européen (39%).
Par ailleurs, au niveau des villes marocaines exportatrices, c’est Essaouira qui a réalisé une forte évolution durant les deux premiers mois de l’année en cours. Ainsi, les exportations de la ville d’Essaouira se sont multipliées 16 fois plus par rapport à la même période de 2018. Nador s’est également illustrée en réalisant un taux d’accroissement de son chiffre d’affaires à l’export de 117%. Parmi les pôles de production, Fès a réalisé un bon score à travers un taux d’évolution de 40%, suivie de Tanger (24%), et plus loin de Casablanca (12%). Néanmoins, en termes de contributions au chiffre d’affaires à l’export, Casablanca et Marrakech détiennent toujours les plus grandes parts, avec respectivement 51% et 27%.
Saïd ABDESSADEK
11/4/2019
Lu 3529 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
   
  Dossier
 
En attendant l’Agence Marocaine Antidopage

Dossier réalisé par Hamid Yahya avec Lionel Atokre
 
   
  Chronique
 
Pas très beau le tableau
Jamal HAJJAM
 
  Télégramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Pas très beau le tableau
 En attendant l’Agence Marocaine Antidopage
 Même pas les moyens de modestes ambitions
 Les tenants et aboutissants de la levée de fonds du Maroc à l'international
 Québec International lance une mission de recrutement au Maroc en juin prochain
 Bilan concluant et forte mobilisation citoyenne
 Le moral des ménages en berne
 L'Espagne se maintient comme premier partenaire commercial du Maroc
 Démantèlement d’une dangereuse cellule terroriste à Taza
 «La cohésion sociale d’abord »


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems