Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
 
 
 
        Nationale
 
Le Salvador retire sa reconnaissance de la pseudo «RASD» 
 
Le Salvador a décidé de retirer sa reconnaissance de la pseudo "RASD", et de soutenir l'intégrité territoriale du Maroc, a annoncé samedi le gouvernement salvadorien.
"Le Gouvernement du Salvador informe le Gouvernement du Royaume du Maroc de sa décision de retirer sa reconnaissance de la "RASD" et de rompre tout contact avec cette entité", a annoncé le gouvernement salvadorien dans un communiqué conjoint signé par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, M. Nasser Bourita et son homologue salvadorienne Alexandra Hill Tinoco, en présence du président du Salvador, Nayib Bukele.
"Cette décision sera notifiée à l'Organisation des Nations Unies et aux Organisations régionales concernées", souligne le communiqué conjoint.
De même, "le Gouvernement du Salvador soutient l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc et sa souveraineté nationale, ainsi que son initiative d’autonomie comme seule solution à ce différend régional", conclut le communiqué conjoint.

Président salvadorien : Le Salvador se met du côté du reste du monde en retirant sa reconnaissance de la pseudo "RASD"
Le président salvadorien, Nayib Bukele, a affirmé, samedi à San Salvador, que par sa décision de rompre immédiatement toutes relations diplomatiques avec le +polisario+, "une entité virtuelle", le Salvador se met "du côté du reste du monde en respectant la souveraineté du Maroc". "Pour des raisons idéologiques, le Salvador avait reconnu une république virtuelle, inexistante, qui n'a pas de territoire ni de population", a souligné le chef de l'Etat du Salvador lors d'un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita.
"Les relations du Salvador avec le Maroc et l'ensemble des pays arabes se sont depuis affaiblies pour une décision qui n'a pas de sens prises pour des raisons purement idéologiques", a poursuivi M. Bukele.
Admettant que la décision de reconnaître la "RASD" a "isolé (son) pays du Maroc et du monde arabe", le président du Salvador a fait part de la volonté du Salvador de renforcer les relations de coopération avec le Royaume dans tous les domaines.

Le Maroc et le Salvador établissent
une feuille de route de coopération quadriennale
Par ailleurs, le Royaume du Maroc et la République du Salvador se sont mis d'accord, samedi à San Salvador, sur une feuille de route de coopération quadriennale (2019 à 2022), qui marque l’ouverture d’une nouvelle page dans les relations bilatérales entre les deux pays, basées sur le respect mutuel, un partenariat solide et une solidarité agissante. 
Cette feuille de route porte, entre autres thématiques, sur les consultations politiques régulières, la diplomatie, la formation et l’enseignement supérieur, la jeunesse, la coopération technique dans des secteurs clés (formation professionnelle, eau, santé, agriculture, énergies, tourisme, artisanat), le développement humain, la coopération sécuritaire ainsi que l’appui aux projets de développement et les échanges de visites, lit-on dans un communiqué conjoint signé par le ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita et son homologue salvadorienne, Alexandra Hill Tinoco, en présence du président du Salvador, Nayib Bukele.
En vertu de cette feuille de route de coopération dont la mise en œuvre incombe à l’Agence Marocaine de Coopération Internationale (AMCI), le Maroc et le Salvador ont convenu d’engager des discussions régulières à travers des réunions de haut niveau entre les ministres des Affaires étrangères et les responsables de haut niveau des deux pays sur des questions d’intérêt commun, sur la base du mémorandum d’entente pour l'établissement de consultations politiques entre les deux parties. Il s'agit aussi de renforcer la coopération bilatérale dans le domaine des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, la gestion de l'immigration clandestine et de partager avec le Salvador l'expérience marocaine en matière de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale, la lutte contre le crime organisé transnational, le narcotrafic ainsi que le contrôle et la sécurité frontalière. 
Ce communiqué conjoint a été publié en marge d'une audience accordée par le président salvadorien au ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale.
17/6/2019
Lu 4380 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
 
La manie de laisser les conflits s’enliser
Dans la crise des étudiants en médecine, le gouvernement est allé jusqu’au bout de sa myopie et de s
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
 
Ces insaisissables pages Facebook qui pourrissent les examens

Amine DERKAOUI
 
   
  Chronique
 
Les faiseurs de l’aumône n’ont qu’à bien se tenir
Jamal HAJJAM
 
  T�l�gramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Le nouveau modèle de développement au crible de la pensée d’Allal El Fassi
 Hassan Sentissi El Idrissi, président jusqu’en 2021
 Les faiseurs de l’aumône n’ont qu’à bien se tenir
 L’ESCALADE !
 Quand « L'Opinion » publiait les résultats du bac …
 Une délégation d’élus des Provinces du Sud s’entretient avec des responsables irlandais
 SAR le Prince Moulay Rachid préside la finale à Rabat
 Le Salvador retire sa reconnaissance de la pseudo «RASD» 
 SAR le Prince Moulay Rachid préside la finale à Rabat
 «Jamel et ses amis» gratifient le public d’un spectacle des plus délirants


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems