Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
   
 
        Nationale

Lionel Atokré 

 Assemblée générale de l’ASMEX
Hassan Sentissi El Idrissi, président jusqu’en 2021
 
L’ASMEX a présenté mardi dernier sa nouvelle feuille de route à l’horizon 2025. Au programme : adoption de nouveaux statuts et prorogation du mandat du président Hassan Sentissi El Idrissi.
« Pour une prospérité durable par l’export ». C’est la nouvelle vision adoptée par l’Association Marocaine des Exportateurs (ASMEX) pour la feuille de route 2025. Lors des Assemblées Générales Ordinaire et Extraordinaire tenues mardi dernier à Casablanca, plusieurs points émanant de cette feuille de route ont été abordés. Parmi eux, celui de l’adoption des nouveaux statuts, présentés au président Hassan Sentissi El Idrissi, en vue d’assurer l’éligibilité de l’ASMEX au statut d’utilité publique. S’agissant des nouveaux statuts, les membres de l’association ont acté la prorogation pour deux années supplémentaires du mandat du Président en exercice, M. Hassan Sentissi El Idrissi.
«Le vote qui a été fait à main levée était unanime», nous informe Mohammed Essaâdi, vice-président général de l’ASMEX. Les nouveaux statuts adoptés par l’ensemble des membres prévoient, pour le président, un mandat de cinq ans au lieu d’un mandat de trois ans renouvelable une fois. « Nous estimons que cinq ans, c’est suffisant pour atteindre des objectifs en tant que président de l’ASMEX », ajoute Mohammed Essaâdi. Le mandat passe ainsi de trois à cinq ans, prolongeant la présidence de Hassan Sentissi El Idrissi jusqu’en 2021. Présidence qu’il assure depuis 2013.
L’Assemblée générale ordinaire a aussi porté sur l’approbation des rapports moral et financier de l’exercice 2018, tout en évoquant les principaux défis à relever. A ce propos, la nouvelle vision de l’ASMEX porte sur des axes stratégiques prioritaires dont l’accélération de la croissance des exportations, la diversification de l’offre exportable et des marchés à l’export, le développement des exportations des régions, la consolidation des partenariats internationaux et le renforcement du positionnement de l’ASMEX en tant qu’interlocuteur privilégié des toutes les parties prenantes de l’export.

Export, un potentiel inexploité
de 15 milliards de Dhs
En marge de cette rencontre, les membres de l’ASMEX ont passé en revue les constats issus des premiers résultats de l’étude sur l’offre exportable nationale. En premier lieu, vient la faible représentativité des exportations marocaines dans les échanges mondiaux avec une balance déficitaire avec les pays signataires d’un accord de libre-échange avec le Maroc.
« Nous avons très peu de sociétés exportatrices au Maroc. 50 % des sociétés qui font de l’export, ont une durée de vie très limitée », déplore Mohamed Essaâdi. Les membres de l’ASMEX  ont, toutefois, relevé que l’offre exportable nationale est en croissance continue malgré une forte concentration des exportateurs sur l’axe Casa-Rabat et un centrage sur les partenaires classiques tels que la France et l’Espagne. Le potentiel inexploité a été estimé à 15 milliards de dirhams.
L’ASMEX a par ailleurs présenté sa feuille de route à l’horizon 2025 qui émane de sa nouvelle vision intitulée « Pour une prospérité durable par l’export ». Plusieurs actions ont été prévues pour l’accélération de la mise en œuvre de cette feuille de route, dont notamment le déploiement des recommandations de l’étude sur l’offre exportable, l’intégration des fédérations sectorielles dans les structures de l’association et la mise en marche du Comité de Pilotage des Exportations (COPEX) et de la compétitivité dans le cadre d’un Partenariat Public-Privé. S’ajoute à cela l’accélération du chantier de la dématérialisation des procédures de l’export en partenariat avec les organismes concernés dont principalement et entre autres la Douane, l’Agence nationale des ports, le ministère de l'Industrie, de l'investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, l'ONSSA et le guichet unique national des procédures du commerce extérieur « Portnet ».
Sur le volet de la présence régionale, l’association compte déployer davantage d’efforts pour une représentation plus élargie au niveau des 12 régions du Royaume à travers la création de nouvelles antennes. « La création de ces nouvelles antennes va nous permettre d’élargir notre réseau », estime Mohammed Essaâdi. De nouveaux services seront développés au profit des membres pour un accompagnement en phase avec leurs besoins et exigences sur le plan technologique et informationnel. Dans ce sens, une solution de veille et d’intelligence économique baptisée « ASMEX Gateway » a été lancée.

Lionel Atokré 
19/6/2019
Lu 8287 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Inquiétudes et pertinences
Le recours du gouvernement à la cession, dans l’urgence, de participations publiques stratégiques do
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
 
Ces insaisissables pages Facebook qui pourrissent les examens

Amine DERKAOUI

Dashcam, le nouveau compagnon de route des automobilistes

Lionel ATOKRé 
 
   
  Chronique
 
L’«émanation» du peuple, contre le peuple 
Jamal HAJJAM
 
  T�l�gramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Dashcam, le nouveau compagnon de route des automobilistes
 Ce que le "rapport Benyoub" ne dit pas
 L’«émanation» du peuple, contre le peuple ?
 Rachid Talbi Alami au ras du gazon
 Inquiétudes et pertinences
 Bourita remet un message de SM le Roi Mohammed VI au président rwandais
 27,3 tonnes de chira découverts dans trois camions au Port Tanger-Med
 N. Bourita représente SM le Roi
 Vers la régulation de la profession de concierge? 
 Un Palestinien arrêté pour crypto monnaie


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems