Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
 
 
 
        Nationale

Samir ZERRADI

 
Abdelkhalek Torrès, une école de valeurs et un patrimoine national commun
 
Le Parti de l'Istiqlal a organisé, samedi dernier, un meeting national pour commémorer le 49ème anniversaire de la disparition du leader de l'Unité, feu Abdelkhalek Torrès, l'une des figures emblématique du mouvement national, sous le signe "la pensée unioniste du leader Abdelkhalek Torrès, introduction essentielle pour le développement durable".
Intervenant lors de ce rassemblement, tenu dans la ville de Tétouan, auquel ont pris part les membres du Comité Exécutif et le Comité Central aux côtés des membres de la famille Torrès, ainsi que de militants et militantes venus des quatre coins du pays, le secrétaire générale du Parti de l'Istiqlal, M. Nizar Baraka, a estimé que cette festivité s'inscrit dans la volonté partisane de mettre en valeur l’attachement aux principes de l'unité caractérisant la personnalité du feu Torrès et reflétant le soubassement de sa pensée. Il a, par ailleurs, rappelé que feu Torrès a fait de la ville de Tetouan un rempart de la résistance et de la lutte contre la colonisation espagnole, ajoutant qu'il était imbu de valeurs unionistes, qui traduisaient son choix stratégique dans son action politique au sein de la koutla comme alliance nationaliste, ensuite dans son parti la Réforme Nationale, et puis au sein du Parti de l'Istiqlal. Ses activités à l'étranger le distinguaient aussi comme l'un des illustres pionniers de l'unité nationale.
Le qualifiant d'homme perspicace et visionnaire, qui s'efforçait de former une génération consciente des différents enjeux politiques, M. Nizar Baraka a souligné que le leader Abdelkhalek Torrès était une école de l'action nationale, un pont de communication entre les nationalistes marocains et arabes. "Il était profondément convaincu que l'union est un fondement incontestablement nécessaire à l'édification de la nation marocaine " a-t-il affirmé. Et de poursuivre: " les idéaux qu'il prônait mettait au devant la justice spatiale, cherchant à donner la priorité aux régions rurales, montagneuses et frontalières, les zones oasiennes et sahariennes, dans le but de résorber les disparités entre les régions".
Pour sa part, M. Chiba Mae El Aynayne, président du Conseil national du parti de l'Istiqlal a expliqué que le nom du défunt Torrès constitue un symbole pour les générations marocaines et un phare du patriotisme au niveau national, arabe et mondial, mettant en exergue son dévouement pour éveiller au sein du peuple l'esprit de la liberté et la préservation de l'intégrité territoriale. C’était un "fervent défenseur de l'intérêt de la patrie. Il insistait grandement afin d’oeuvrer pour l'unité et conjuguer les efforts du militantisme est le devoir de tout un chacun" a-t-il noté.
Il convient de souligner que d'autres interventions, à l'occasion de cette commémoration, ont projeté la lumière sur les vertus de feu Abdelkhalek Torrès, appelant à retracer ses pensées par le biais d'une université estivale pour encadrer la jeunesse marocaine, célébrer l'élite politique qui a milité pour l'indépendance, enraciner la fidélité aux martyrs de la patrie et faire en sorte d'ancrer la moralisation de l'action politique au Maroc.
Cette rencontre a été, d'autre part, une réelle occasion pour dresser une analyse relevant de la situation politique et économique. Dans ce contexte, M. Barraka a affirmé que le parti de l'Istiqlal a choisi de se positionner au côté du peuple marocain pour défendre les multiples revendications émanant des différentes classes sociales, tout en présentant des alternatives concrètes et viables, engageant le gouvernement a disposer des politiques publiques efficientes, susceptibles d'être en phase avec les doléances de la société marocaine. Il a également appelé à multiplier les efforts afin d'améliorer le cadre de vie des citoyens, de dissiper les raisons engendrant les sentiments de déception, de désespoir et de manque de confiance dans l'avenir et d’instaurer les mécanismes de bonne gouvernance et rompre avec l'économie de la rente, évoquant, à cet égard, les différents points et suggestions en rapport avec la vision du Parti de l'Istiqlal pour repenser le modèle économique.
"Les indicateurs de la paupérisation, des nombreux déficits enregistrés dans les régions reculées sont alarmants" a-t-il décrié. "S'ajoute à cela les opportunités économiques manquées, à cause de l'éparpillement des efforts des départements gouvernementaux, qui manquent de convergence et d’harmonisation dans leurs actions" a-t-il intensifié.
Le secrétaire général du  Parti de l'Istiqlal a enchaîné avec la nécessité de préserver la dignité du citoyen marocain, d'améliorer les différentes prestations dans le secteur de la santé et de l'enseignement, dans le but de conforter la cohésion sociale et de remédier aux disparités.
La capitalisation des ressources humaines, la garantie de l'emploi aux jeunes, notamment les diplômés, faisaient partis des appels lancés au gouvernement, en cette occasion, par M. Nizar Barraka pour accélérer la cadence et relancer d'autres chantiers capables de munir le Maroc de leviers économiques viables.
Samir ZERRADI
8/7/2019
Lu 5420 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Inquiétudes et pertinences
Le recours du gouvernement à la cession, dans l’urgence, de participations publiques stratégiques do
Jamal HAJJAM
 
  Dossier
 
Dashcam, le nouveau compagnon de route des automobilistes

Lionel ATOKRé 
 
   
  Chronique
 
L’«émanation» du peuple, contre le peuple 
Jamal HAJJAM
 
  T�l�gramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 Dashcam, le nouveau compagnon de route des automobilistes
 L’«émanation» du peuple, contre le peuple ?
 Ce que le "rapport Benyoub" ne dit pas
 Rachid Talbi Alami au ras du gazon
 Inquiétudes et pertinences
 Bourita remet un message de SM le Roi Mohammed VI au président rwandais
 N. Bourita représente SM le Roi
 27,3 tonnes de chira découverts dans trois camions au Port Tanger-Med
 Vers la régulation de la profession de concierge? 
 Un Palestinien arrêté pour crypto monnaie


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems