Directeur : El Atouabi Majdouline           Redacteur en Chef : Ahmed NAJI
  Nationale     Sport     Economie     Culture     Cinéma     Environnement     Dossier     International  
  Divers   |   Femme   |   Régions   |   T.Continent   |   Informations utiles   |   Tarif publicitaire   |
 
 
 
        Nationale

A. CHANNAJE

 La CNSS relooke ses tarifs
Augmentation du taux de remboursement normal de 70 à 80%
 
Des décisions qualifiées d'encourageantes viennent d’être validées par le Conseil d’administration de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) au profit des salariés du secteur privé. Des décisions qui ont pour principal objectif d’améliorer les conditions de la couverture médicale des affiliés bénéficiant de l’AMO (Assurance de la maladie obligatoire).
Parmi ces décisions, figure l’augmentation du taux de remboursement normal de 70 à 80%. Le but est d’améliorer le niveau des prestations AMO pour réduire le restant à charge des assurés. Une telle mesure est de nature à encourager les salariés ayant un revenu bas à se soigner davantage.
La seconde décision prise est la hausse du taux de remboursement des dispositifs médicaux à 100%, et celle du taux de remboursement des médicaments génériques à 90% au lieu de 70%. « La décision d’augmenter le taux de remboursement de ce genre de médicaments est louable. Elle sera sans aucun doute une bonne nouvelle pour les personnes malades obligées d’acheter ces médicaments coûteux », déclare à L’Opinion Larbi El Amine, syndicaliste à l'UGTM (Union Générale des Travailleurs du Maroc).
Le CA de la CNSS a également décidé, pour les soins dentaires, à ce que le plafond des prothèses soit de 3000 DH par an au lieu de 3000 DH tous les deux ans. « 3000 dirhams par an ne suffit pas, d’autant plus que le plafond n’est pas clair. on ne sait pas si tous les ayant droit vont bénéficier à la fois ou à titre individuel d’un telle mesure, sachant que le coût de la prothèse est d’environ 2000 dirhams par an », fait remarquer notre interlocuteur.
Le Conseil a décidé aussi de revaloriser le tarif national de référence de la consultation médicale, et ce après avoir finir les consultations avec les professionnels. Ainsi, pour la médecine générale, le tarif de référence


de la consultation médical serait de 150 DH au lieu de 80 DH. Pour la médecine spécialisée, le tarif serait de 250 DH au lieu de 150 DH.
Les tarifs de l’optique seront également revalorisés avec 400 dirhams pour les montures et 400 et 800 dirhams, respectivement pour les verres normaux et progressifs. 
Ces différentes décisions entreront en vigueur à partir de janvier 2020, et ne nécessiteront aucune hausse des cotisations de la part aussi bien de l’employé que de l’entreprise. « Ces mesures sont les presque les mêmes déjà prises par la CNOPS », souligne encore notre source.
Le Conseil d’administration de la CNSS a, par ailleurs, décidé de mettre en œuvre l’une des principales dispositions de l’accord de 25 avril 2019, à savoir la hausse des allocations familiales à 300 DH par enfant pour les trois premiers. Une décision qui sera appliquée avec effet rétroactif à partir du 1er juillet 2019.
Le nombre de bénéficiaires de pensions de la CNSS est passé à 568.829 en 2019 pour un montant de 11 milliards de dirhams. Pour les allocations familiales, le nombre de bénéficiaires est de 1,3 millions.
La masse des salaires déclarés à la CNSS est d’environ 148 milliards de dirhams.
Ce sont alors près de 4 millions de salariés qui vont bénéficier des décisions susmentionnées. Dans son rapport « Tableau de bord social », fraîchement publié, la DEPF (Direction des Etudes et de la Prévision Financière) souligne que 3,88 millions salariés ont été déclarés à la CNSS dans le cadre du régime général au titre de l’année 2017 contre 2,1 millions en 2010, soit une progression annuelle moyenne de l’ordre de 6,9%. Le montant des cotisations dues s’est accru, quant à lui, de 8% en moyenne par an durant la même période passant de 1,3 milliards à 2 milliards de dirhams entre 2010 et 2016.
Le nombre des pensionnés a, pour sa part, atteint 560.819 pensionnés en 2017 contre 380.286 pensionnés en 2010.
A. CHANNAJE
22/7/2019
Lu 5483 fois
| imprimer |
 
 
 
   Autre
   
  La une en PDF
 
  Editorial
 
Faits divers
Les faits divers ou rubrique des chiens écrasés est un genre journalistique à part. Il fut un temps
Majd El Atouabi
 
  Dossier
 
Dashcam, le nouveau compagnon de route des automobilistes

Lionel ATOKRé 

La conquête de l’espace vue du Maroc des années 1960 

Hajar LEBABI
 
   
  Chronique
 
L’«émanation» du peuple, contre le peuple 
Jamal HAJJAM
 
  T�l�gramme
 
 
   
   Articles les plus lus
 

 La conquête de l’espace vue du Maroc des années 1960 
 Fouzi Lekjaâ désigné 2ème vice-président de la CAF
 Faits divers
 Ou comment le «problème Mezouar» risque de tuer la CGEM
 Hervé Renard est parti
 La Jordanie réitère son soutien à l'intégrité territoriale du Maroc
 SM le Roi félicite "le peuple algérien frère"
 Une morte et plusieurs dizaines de blessés
 Séisme en vue au PJD
 Augmentation du taux de remboursement normal de 70 à 80%


© Copyright 2009 L'opinion
Avenue Hassan II Lotissement Vita - Rabat Tél : 05 37 29 30 02/03/04/06 Fax : 05 37 29 39 97 E-mail : lopinion@lopinion.ma
Réalisé par Widesoft Systems